OTOMO Katsuhiro

Artiste Japonais

AKIRA

Sortie du film le 16 Juillet 1988


AKIRA

C'est donc le 16 Juillet 1988 que sort AKIRA, le film, dans les salles obscures nippones. Je ne peux vous dire si le film a marché, mais d'après certains dires d'amis, ce n'était pas l'apothéose.

Il faut savoir que la même année, sortait "Tonari No Totoro" de Miyazaki qui eu un succès incontestable et qui reste peut être le film préféré des japonais; et "Le Tombeau des Lucioles" de Takahata qui franchement a profondément perturbé la population.

AKIRA

Entre ces deux films, Akira pouvait sembler un peut trop expérimentale, voir marginal. Ce qui est clair, c'est qu'Otomo s'est vraiment ruiné avec ce film qui parait-il faillit ne pas voir le jour.

Hormis ceci, on peut quand même dire que l’œuvre cinématographique est une pure merveille, même si, en comparaison avec la BD, elle demeure un navet scénaristique. C'est peut-être tout le problème d'Akira -le film-, en tout cas ce qui m'a profondément gêné lorsque je l'ai vu, c'est que l'histoire n'est plus la même, et qu'il faut du temps pour faire le pas. Akira, le film, ne raconte plus l'histoire de Tetsuo (seule la musique semble la raconter), Miyako n'existe pas, le Colonel n'est qu'un simple militaire, Kaori qu’une simple petite amie et Kaneda prend trop d'importance avec sa moto; même Kei parait perdre de son militantisme. De plus, le politique prend le dessus sur le psychologique. Mais comment résumer en deux heures des milliers de planches: toute adaptation a ses faiblesses.

Maintenant, si on s'attarde sur l'aspect technique, y a t il quelque chose à dire? Je pense q'en 2020, ce film pourra toujours se regarder avec la même extase tellement qu'il était en avance sur son temps. L'animation est irréprochable, les cadrages sont osés, les dessins d'une finesse à faire pâlir tout concurrent: bref, la maîtrise semble totale (à part certains points bien sure).